• 6 – PROCRÉATION : EVOLUTION MORPHOLOGIQUE DE L’INDIVIDU

    Dia exp sur complexe hypothalamohypophysaire complilé depuis : http://svt.ac-dijon.fr/schemassvt/rubrique.php3?id_rubrique=28&debut_page=10 et http://bac-sc-rep.e-monsite.com/pages/chez-l-homme.html et http://bac-sc-rep.e-monsite.com/pages/chez-la-femme.html

    633 - Echelle moléculaire : Régulation physiologique de l’axe gonadotrope

    cycle utérin : p.272 => menstruations

    http://svt.ac-dijon.fr/schemassvt/article.php3?id_article=1449

    http://svt.ac-dijon.fr/schemassvt/article.php3?id_article=556

    cycle ovarien : p.274

    => 2 phases folliculaire = préovulatoire – lutéale = postovulatoire

    nb ov au cours de la vie : http://svt.ac-dijon.fr/schemassvt/article.php3?id_article=2092

    ménopause / http://svt.ac-dijon.fr/schemassvt/article.php3?id_article=685

    cycles en // : http://svt.ac-dijon.fr/schemassvt/article.php3?id_article=720 ; http://svt.ac-dijon.fr/schemassvt/article.php3?id_article=578

    Cycles œstrogène et progestagène

    tabl dosages hormones

    dosage hormones : http://svt.ac-dijon.fr/schemassvt/article.php3?id_article=1897 ; http://svt.ac-dijon.fr/schemassvt/article.php3?id_article=1889

    retrocontrôle : http://svt.ac-dijon.fr/schemassvt/article.php3?id_article=1434 ; http://svt.ac-dijon.fr/schemassvt/article.php3?id_article=559 ; http://svt.ac-dijon.fr/schemassvt/article.php3?id_article=637 ; http://svt.ac-dijon.fr/schemassvt/article.php3?id_article=558

    sch'bilan tableau hormones©

    schéma de la régulation : http://svt.ac-dijon.fr/schemassvt/rubrique.php3?id_rubrique=28&debut_page=40

    ©bilan procreation

    Intervention de trois niveaux de contrôle (gonades, hypophyse, hypothalamus) : Le cycle ovarien comprend deux phases séparées par l’ovulation : la phase folliculaire pré-ovulatoire, et la phase lutéale post-ovulatoire. Trois modifications hormonales permettent ce cycle : oestradiol seul pendant la phase folliculaire, pic d’oestradiol 48h avant l’ovulation, progestérone seule pendant la phase lutéale. La fin du cycle est marquée par la chute des concentrations plasmatiques d’hormones ovariennes, particulièrement celle de progestérone qui devient nulle.

    Le cycle hormonal a pour conséquence celui de l’utérus : l’oestradiol stimule la production de mucus, la glaire cervicale, favorable à la progression des spermatozoïdes, augmente la conctractibilité du myomètre (muscle utérin) et contribue à l’ascension des spermatozoïdes vers les trompes, lieu de fécondation. La progestérone au contraire inhibe la contraction du myomètre et stimule le développement de la muqueuse utérine pour préparer l’utérus à la nidation de l’embryon. En l’absence de gestation, l’arrêt de sécrétion de progestérone par le corps jaune provoque la désintégration de la muqueuse utérine et provoque les règles, ou menstruations, propres à l'espèce humaine et à quelques espèces de primates supérieures, à l'exclusion des primates du Nouveau Monde. Les femelles d'autres espèces de mammifère placentaires connaissent un œstrus (ou période de chaleurs), dans lequel l'endomètre est réabsorbé par l'animal à la fin de son cycle menstruel.

    Comme chez l’homme, les éléments du schéma régulateur sont :

    – paramètre réglé : concentration plasmatique des hormones ovariennes ;

    – fonction réglée : fonction de reproduction ;

    – système réglant : complexe hypothalamohypophysaire et ovaires.

    La physiologie de l’axe gonadotrope chez la femme est plus complexe, elle permet une régulation de paramètres dont les variations sont quantitativement importantes et cycliques : les concentrations plasmatiques des hormones ovariennes. Les hormones ovariennes contrôlent l’activité cyclique des effecteurs (utérus…) et sont indispensables à la fécondation et à une nidation éventuelle de l’embryon. La rigoureuse chronologie des sécrétions endocrines ovariennes repose sur deux types de rétroactions – rétroactions négative et positive s’exerçant à des moments différents sur l’axe hypothalamo-hypophysaire :

    – une rétroaction négative est exercée en début de phase folliculaire par l’oestradiol à faible concentration plasmatique ;

    – une rétroaction positive en fin de phase folliculaire est exercée par l’oestradiol à concentration plasmatique élevée et maintenue pendant vingt-quatre heures ou plus ;

    – une rétroaction négative est exercée en phase lutéinique par le couple oestradiol/progestérone.

    Le pic de sécrétion de LH, déclencheur de l’ovulation est nécessaire à la mise en place du corps jaune producteur de progestérone. En fin de cycle, la chute de la concentration d’oestrogènes et de progestérone diminue les rétroactions négatives, entraînant ainsi la production accrue de FSH et le redémarrage du cycle. C'est un servomécanisme : il s’agit du pilotage de la variation du sens de la régulation qui de négative devient positive.

     

    cybernétique

    2nde

    1S

    TS

    TS

    système réglé

    cardiaque

    milieu intérieur

    procréation

    procréation

    système réglant

    nerveux autonome

    pancréas endocrine

    axe hypothalamo-hypophysaire

    axe hypothalamo-hypophysaire

    capteur

    barorécepteurs

    Cell. A & B ilôts de Langerhans

    cell Leydig,

    hypoT-hypoPh

    follicule, corps jaune-

    hypoT-hypoPh

    transmetteur

    nerfs

    plasma,

    glucagon,

    insuline

    plasma,

    GnRH, LH,

    testostérone,

    plasma,

    GnRH, FSH, LH,

    oestrogènes, progestérone

    effecteurs

    myocarde

    hépatocyte, myocyte, adipocyte

    HypoT-hypoPh-

    cell Leydig,

    toute cellule cible => caract. sex II

    HypoT-hypoPh-

    follicule, corps jaune,

    toute cellule cible => caract. sex II

    val réglée

    débit cardiaque

    glycémie

    testostéronémie, ...

    oestrogènémie, ...

    val d'entrée

    variable

    1 g/L

    0

    0

    val consigne

    Variable selon effort

    1 g/L

    variable selon l'âge, ...

    variable selon le cycle, âge, ...


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :