• 1- La tectonique des plaques et l'histoire d'un modèle

    A4/ Modélisation sur la propagation des ondes à travers différents matériaux, diff conditions /

    Hodochrone [Hodo = vitesse ; chrone = temps] = courbes de vitesses d'ondes sismiques à travers le globe

    Tomographie [tomê = coupe ; graph = écrit ] sismique = cartographie de l'intérieur de la terre à partir des variations vitesses des ondes sismiques = échographie sismique

    La propagation d’ondes à travers un même matériau mais à des températures différentes montre la différence entre lithosphère et asthénosphère.

    Les hodochrones permettent de comparer les différentes données sismiques à travers la terre et donc de révéler des différentes discontinuités (limites entre couches différentes par leur nature ou leur composition) comme celle de Mohorovicic séparant croûte et manteau ou la LVZ séparant la lithosphère et l'asthénosphère.

    Manuel p141 : Profondeur en fonction de T/Tf

    => lithosphère rigide et cassante / asthénosphère ductile

    A5/ Schématisation du phénomène de subduction / animations

    http://svt.ac-rouen.fr/tice/rift/rift.htm ; http://svt.ac-rouen.fr/tice/animations/tectonique/expansion.htm

    au fur et à mesure de son éloignement de la dorsale, la lithosphère océanique s'épaissit (par refroidissement + poids de la sédimentation qui s'accumule) et devient plus dense, jusqu'à dépasser la densité de l'asthénosphère. Au bout de 50 à 180 Ma, la densité de la lithosphère dépasse celle de l’asthénosphère, ce qui permet sa subduction. Cette différence de densité est considérée comme le moteur principal de la tectonique des plaques.

    http://www.biologieenflash.net/sommaire.html → géologie interne → subduction

    logiciel subduction (Perez) : http://pedagogie.ac-toulouse.fr/svt/serveur/lycee/perez/subduction/subduction.htm

    B/ Subduction du plancher océanique

    Au voisinage des fosses océaniques, la distribution spatiale des foyers des séismes en fonction de leur profondeur s’établit selon un plan incliné, le plan de Wadatti-Benioff.

    Les différences de vitesse des ondes sismiques qui se propagent le long de ce plan, par rapport à celles qui s’en écartent, permettent de distinguer la lithosphère de l’asthénosphère. La limite inférieure de la lithosphère correspond généralement à l’isotherme 1300°C (environ 100 km sous océans, 120 sous continents). La lithosphère comprend la croute + le manteau supérieur, l'asthénosphère est une partie du manteau sous-jacente.

    L’interprétation de ces données sismiques permet ainsi de montrer que la lithosphère s’enfonce dans le manteau au niveau des fosses dites de subduction.

    Fosse de subduction, foyer sismiques, plan de Benioff, lithosphère, asthénosphère, croûte, manteau, subduction, isotherme 1300°C

    Glossaire : http://www.premiumwanadoo.com/renard/revisions/SVT/lexGeol.htm#S

    sch'bilan 3 © à partir de http://svt.ac-dijon.fr/schemassvt/rubrique.php3?id_rubrique=46

    Pour-suivre

    http://www.cnrs.fr/cw/dossiers/dosgeol/01_decouvrir/02_subduction/00_intro.htm

    


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :